Skip to main content

Ad Scientiam participates to the 5th Day for "Entreprises du Médicament"

Data: big, open, smart… How can real-world data impact the lifecycle management of drug products?

Ad Scientiam intervient dans une table ronde lors la 5ème Journée des Entreprises du Médicament organisée par le GIMRA.

Le GIMRA (Groupement des Industries de Santé et du Médicament de la Région Auvergne) est une association créée en 1998 et qui regroupe aujourd’hui 37 membres dont 3 structures institutionnelles qui ont un dénominateur commun : la santé dans le domaine humain ou vétérinaire.

LA 5 EME JOURNEES DES ENTREPRISES DU MEDICAMENT

La révolution numérique est en cours. Après 25 ans d’existence, le web, les médias sociaux, le mobile et maintenant l’internet des objets sont en train de transformer en profondeur les usages et impactent en profondeur la chaîne de valeur des secteurs économiques. La santé ne sera pas épargnée. Cette journée du GIMRA sera consacrée au décryptage de cette « e » transformation et de ses impacts sur la chaîne de valeur des industriels du médicament dans un monde ou le patient tient une place de plus en plus importante.

Animateur de la JEM5 Lionel Reichardt, Pharmageek

Intervenants de renommée nationale Jean-Louis Hunault (SIMV), LEEM, Pascal Staccini (CHU Nice), Dr Sabri Khezzane (Ad Scientiam), Alexandre Regniault (Simmons & Simmons), Claude Touche (eVeDrug), Remy Teston (Sanofi), Olalla Grau (MSD France), Stéphane Korsia (Iatrologos) – Jean-Luc Chambrin (Skwazel), Carlos Jaime (Samsung), Eric Dessertenne (Biocorp), David Dellamonica (Sanofi), Marine Tortel (Leo Innovation Lab), Le Bivouac, Almerys

 

Data : big, open, smart… Comment les données en vie réelle impactent le cycle de vie du médicament ?

TABLE RONDE N°1 – 9h40-10h20

La donnée est au coeur de la transformation du monde de la santé.
Collectée en masse ou directement au niveau de l’individu, son traitement et son interprétation nécessite des technologies de plus en innovantes et soulève de nombreuses questions.
Dans la R&D cela ouvre de nouvelles perspectives notamment grâce à la santé mobile et connectée et aux données en vie réelle. Ces nouvelles approches sont désormais indispensables pour accélérer le développement de médicaments de plus en plus personnalisés et intégrer des problématiques de « market access » et de pharmaco-économie de plus en plus poussées.

Pascal Staccini
Chef du Département d’Information et d’Informatique Médicale CHU NICE – Professeur d’Informatique Médicale et Technologies de Communication – Responsable du Département Ingénierie du Risque et Informatique de Santé (IRIS), Faculté de Médecine de Nice

Ad Scientiam : Dr Sabri Khezzane
Le smartphone au service de la recherche et du patient.
La vocation d’Ad Scientiam est de créer des outils pour faire bénéficier la recherche et la clinique des nouvelles possibilités offertes par le smartphone et les objets connectés.

TARIFS ET INSCRIPTION : consultez le site du congrès.

Latest News

No news available.